Brouette à moteur : un outil puissant pour transporter des charges

 

Vous possédez une brouette et vous voulez transporter du béton ou des charges très lourdes en pente ? Il vous faut absolument une brouette à moteur.

Qu’elle soit à roues ou à chenilles, thermique ou électrique, la brouette motorisée va vous permettre de porter de gros volumes de charges, sur des terrains complexes et pentus.

Vous êtes intéressé ? Dans cet article, nous vous détaillons la brouette à moteur, avec ses avantages et ses inconvénients. Si finalement, vous n’avez pas besoin d’une grosse brouette, vous pouvez toujours consulter les autres brouettes plus petites, notamment ici.

 

Brouette à moteur : secret de fonctionnement

Moteur gasoil.

Moteur gasoil.

Aussi appelée brouette motorisée, la brouette à moteur est plus généralement alimentée par un moteur à essence ou électrique.

Elle est équipée d’une manette, qui vous permet de contrôler sa puissance, que vous soyez sur un terrain plat ou pentu.

Si vous souhaitez changer de rythme, sachez que cette brouette dispose d’un nombre de vitesses, ainsi qu’un accélérateur. Ainsi, vous pourrez vous déplacer :

 

  • lentement, pour mieux anticiper certains terrains à risque ;
  • rapidement sur des tronçons droits ;
  • en marche arrière.

Ce modèle à moteur est muni de freins, qui empêchent la brouette de trop s’éloigner de vous, lorsque vous amorcez une descente.

Ce type de brouette est conçu pour être manipulé très facilement, grâce à son rayon de braquage de 360°.

Ainsi, vous serez agréablement surpris par la brouette motorisée, qui vous offre un confort de conduite, la puissance et la résistance nécessaires pour se déplacer là où une brouette à propulsion humaine ne le pourrait pas.

 

Quels sont les avantages d’une telle brouette ?

Qu’importe votre secteur de travail (agricole, bâtiment, travaux publics), il vous sera impossible de transporter des charges très lourdes sur un terrain en pente, en poussant votre brouette.

C’est là qu’intervient la brouette motorisée. Son moteur va assurer le transport, sans que vous ne fassiez le moindre effort.

La brouette à moteur est capable de transporter jusqu’à 150 kg, sur des pentes allant jusqu’à 45°.

Cet outil possède des caractéristiques intéressantes, telles que :

 

  • une benne à taille variable, qu’il est possible de basculer le plus souvent ;
  • plusieurs vitesses ;
  • un poids à vide  de 50 kg environ.

Vous trouverez même certains modèles capables de tracter des remorques ou encore équipés d’une lame.

Mais alors, vers quel moteur se tourner, thermique ou électrique ? Nous vous disons tout !

 

 

Brouette à moteur : électricité à l’aide aux jardiniers et maçons

 

Grâce à son moteur propre et silencieux, la brouette électrique vous permet d’effectuer vos travaux n’importe quand.

Vous possédez un terrain moyen, proche de vos voisins ? La brouette électrique est l’allié parfait, puisqu’elle n’émet aucun gaz d’échappement et ne fait pas un bruit !

Maniable et compact, cet outil est capable de transporter jusqu’à 100 kg de charge. Puisqu’elle ne prend pas de place, vous pourrez la ranger sans mal.

Bien sûr, l’électrique a ses limites.

Ainsi, cette machine va demander pas mal de temps de charge par rapport à son autonomie.

 

 

Brouette électrique Zipper
Brouette électrique Zipper

Moteur thermique : la polyvalence extreme

 

Pour les sols complexes ou pentus, le moteur thermique reste l’idéal.

En effet, il est très puissant et surtout possède une très bonne autonomie, qui lui permet de porter de grosses charges, sans aucun problème.

Avec son moteur à 4 temps, il vous faudra bien l’entretenir, à l’égal de vos autres outils à moteur thermique (tondeuses par exemple).

Attention, si vous avez un jardin potager bio ou que vous vivez très près de vos voisins, sachez que la brouette à moteur thermique est très bruyante et odorante. C’est le point noir de ce type de moteur.

 

Brouette à moteur : les chenilles ou les roues ?

 

Maintenant qu’on a parlé moteur, intéressons-nous au déplacement de la brouette motorisée.

Faut-il qu’elle soit à roues ou à chenilles ? Nous vous les présentons.

Brouette à moteur : 4 roues c’est mieux qu’une seule

 

Sachez que vous devez réfléchir à la manière dont vous allez utiliser votre brouette motorisée.

Vous trouverez des modèles qui disposent de 3 ou 4 roues.

Le nombre a son importance, puisqu’il a un rôle important à jouer dans la stabilité de votre brouette ou de sa capacité à se déplacer sur un terrain complexe ou pentu.

Le nombre de roues et leur propulsion vont aussi avoir un impact sur votre budget, il est donc très important d’en connaître votre usage futur, afin de faire le meilleur choix.

 

 

Brouette motorisée Denqbar
Brouette motorisée Denqbar

Brouette à moteur : un petit dumper à chenilles

 

Les brouettes à chenilles sont les plus qualitatives.

En effets, elles sont :

 

  • plus grandes que les brouettes motorisées à 4 roues ;
  • capables de supporter des charges plus importantes.

Ces modèles sont parfaits pour des terrains très pentus, puisqu’ils peuvent gérer une inclinaison allant jusqu’à 45°, sans difficulté.

De plus, ils peuvent transporter jusqu’à 500 kg de charge.

Enfin, vous pourrez aller sur n’importe quel type de terrain, la brouette à chenilles saura résister.

Brouette à chenilles Denqbar
Brouette à chenilles Denqbar

Brouette à moteur : comment choisir ?

 

Si vous devez faire des travaux sur des terrains accidentés ou même pentus, il vous faudra une brouette à moteur pour vous y aider.

Il existe une multitude de modèles, selon vos besoins.

Il est donc important de déterminer ce que vous comptez faire avec votre brouette à moteur, afin d’acheter celle qui vous convient.